PLUS

    Une installation laitière hors normes avec Kévin Tymen – Episode 2 : Le premier hiver

    Nous sommes le 21 avril, il est temps de faire un point avec Kévin sur son premier vrai hiver à la ferme. Voici son bilan. Si vous souhaitez connaître son parcours qui l’a mené à l’installation, voici l’épisode 1. 

    Bilan de la première saison des vêlages

    Nombre de vêlages : 99 dont 72 génisses

    Organisation des animaux en trois lots durant la période de vêlages : taries // vaches au tank // fraîches vêlées de 5 jours

    Les dates

    Période de vêlages prévue : du 1er février à fin mai pour cette année, finie le 15 avril pour 2022

    80 vêlages prévus en février et mars

    Début des vêlages le 4 février et regroupement des vaches et des génisses le 25 février

    Reproduction

    Au 21 avril :
    – il reste 8 vêlages, dont 6 holstein pour mi-mai et 2 prévus pour fin avril, correspondant aux dernières remises au taureau en juillet ;
    – suivi des chaleurs avec peinture : 40 vaches sur 90 traites ont leurs chaleurs ;
    – début des inséminations le 3 mai.

    Interventions vêlages : 2 interventions sur vêlage

    Mortalité : 1 vache suite péritonite (900 euros de frais véto)

    Stratégie au tarissement : sécuriser un maximum pour éviter les soucis et les interventions :

    • à l’automne 2020, prises de sang sur un échantillon représentatif du troupeau pour établir le profil en oligo-éléments : des carences sont révélées ;
    • les carences sont traitées avec des bolus à effet sur 8 mois pour tous les animaux ;
    • bonne gestion de l’alimentation pour éviter l’engraissement : les génisses ont vêlé en état et les holstein de l’ancien troupeau une note d’état en dessous ;
    • sel et magnésium à volonté.

    Prix des bolus : 100 euros les 20 bolus pour 180 jours, soit 10 euros/animal (2 bolus), donc 5 centimes par jour et par animal.

    Fonctionnement du bolus : le donner en novembre pour que l’organisme commence à intégrer les oligo-éléments l’hiver, dans le rumen. Impact sur le vêlage et aussi sur la vitalité du veau. L’effet peut durer jusqu’à la reproduction.

    Résultat : 0 fièvre de lait

    Mortalité des veaux

    12 veaux morts :
    – 8 appartenant à des génisses : mise bas début février, dans la période de froid (vent et pluie), et des génisses peu maternelles, retrouvés morts au matin ;
    – 2 de fièvre Q ;
    – 2 morts quelques jours après.

    Le 25 février : regroupement des vaches et des génisses sur la même parcelle pour les vêlages. À partir de ce moment, il n’y a plus eu de veau mort. Une des vaches très maternelle a pris en charge les veaux et, de ce fait, a aussi stimulé les génisses. Cependant, la vache va être réformée car elle est lente et leucocytaire.

    Remarques de Kévin :
    – les premières génisses ont vêlé dans les coins les plus sales ;
    – Kévin ayant mal géré le bale grazing, certains coins de la parcelle étaient vraiment sales et abîmés.

    elevage des veaux en patures - bac a tetine
    Élevage des veaux en pâture avec bac à tétines

    Gestion du bale grazing

    L’année dernière, Kévin n’avait pas assez d’animaux, il a donc valorisé l’herbe en enrubannage pour cet hiver. Cependant, il a mal géré son bale grazing.

    Fin du bale grazing le 25 février, ensuite en distribution tous les jours jusqu’au 15 mars, puis tout herbe.

    Bale Grazing hiver - pâturage
    Mauvaise gestion du bale grazing la première année – février 2021

    Parcelle Bale Grazing_Fin Mai 2021
    Même parcelle de bale grazing en mai 2021

    L’erreur de Kévin a été de mettre seulement 9/10 m2 par génisse/jour et 11 m2 pour les prim’holstein, alors qu’il faut plutôt co...

    Cet article vous a-t-il aidé ?

    Cliquez sur une étoile pour noter !

    Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de votes : 9

    Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à évaluer cet article.

    MARIE GODARD
    MARIE GODARD
    J'ai été responsable de la formation à Paturesens pendant 5 ans, après avoir travaillé au service de remplacement lors de ma reconversion professionnelle dans le milieu agricole. Passionnée de l'humain avant tout, formée aux sciences humaines et à l'accompagnement, je propose aujourd'hui des projets pour permettre aux agriculteurs(trices) d'améliorer leurs relations au sein de la ferme, de retrouver du sens et la fierté à être agriculteur au quotidien. J'interviens également auprès des centres de formation pour sensibiliser les futurs agriculteurs et auprès de conseillers et formateurs pour améliorer leur capacité d'accompagnement. Me contacter : mg.godard@gmail.com ; 0671135119

    REDACTEUR

    MARIE GODARD
    MARIE GODARD
    J'ai été responsable de la formation à Paturesens pendant 5 ans, après avoir travaillé au service de remplacement lors de ma reconversion professionnelle dans le milieu agricole. Passionnée de l'humain avant tout, formée aux sciences humaines et à l'accompagnement, je propose aujourd'hui des projets pour permettre aux agriculteurs(trices) d'améliorer leurs relations au sein de la ferme, de retrouver du sens et la fierté à être agriculteur au quotidien. J'interviens également auprès des centres de formation pour sensibiliser les futurs agriculteurs et auprès de conseillers et formateurs pour améliorer leur capacité d'accompagnement. Me contacter : mg.godard@gmail.com ; 0671135119

    Découvrez notre E-Boutique

    Ceci n'est que 40% de l'article !


    Pour lire gratuitement l'intégralité des articles sur je-pâture, il vous suffit de vous connecter dans votre compte PâtureVision