PLUS

    La résistance des isolateurs

    L’importance de la qualité des isolateurs dans un système électrique est souvent négligée. Nous observons une tendance générale consistant à économiser quelques centimes lors de l’achat d’un isolateur. C’est un mauvais choix car, en réalité, le prix d’un isolateur représente une infime part du coût total d’une clôture électrique.

    L’objectif de l’isolateur : 
    Isoler le fil du sol et maintenir un voltage optimum dans la clôture.

    Le défi : 
    Fabriquer un isolateur résistant aux UV durant de multiples années, ainsi qu’à la traction appliquée par le fil.

    1. Fabriquer un isolateur résistant aux UV, est-ce réellement possible ?
      Il semble logique et facile de fournir des isolateurs à longue durée de vie, mais la réalité est tout autre. Fabriquer un isolateur capable de résister aux éléments naturels (le gel en hiver, la chaleur en été, les UV, la traction du fil, etc.), ce n’est pas du tout aussi simple qu’on le pense et cela demande une bonne maîtrise des processus de fabrication des différents types de plastiques. Fournir une garantie sur les isolateurs demande un investissement important en recherche-développement et des années de maîtrise de fabrication. Néanmoins, c’est possible.
      Il faut comprendre qu’il existe des centaines de types de plastiques, avec des caractéristiques différentes : processus de fabrication, qualité de l’isolation électrique, résistance à la traction, etc. Donc, pour faire simple, nous allons nous intéresser à ce qui fonctionne et surtout démontrer ce qui ne fonctionne pas.
    2. Nos isolateurs sont fabriqués en Nouvelle-Zélande. Pourquoi ?
      La première raison est culturelle. Le marché néo-zélandais est différent du nôtre, il est beaucoup plus orienté sur la qualité du matériel. Ce n’est malheureusement pas le cas des fabricants occidentaux, qui tentent à tout prix d’être compétitifs face aux fabricants asiatiques. Tout ce qui vient d’Asie n’est pas forcément mauvais, mais généralement, les Asiatiques n’innovent pas, ils proposent des copies moins chères pour attirer l’acheteur. Pour faire simple, les Néo-Zélandais ont fait leurs preuves et ont su prouver depuis une vingtaine d’années qu’ils fournissent essentiellement du matériel adapté, innovant et de haute qualité.
      La seconde raison est que l’hémisphère sud, pour différentes raisons, est soumis à 20-30 % d’UV en plus que l’hémisphère nord ! Cela oblige les fabricants de cette région à être beaucoup plus exigeants sur la qualité des plastiques qui sortent des usines.
      Compte tenu de ces deux facteurs, il est généralement difficile de trouver des isolateurs plus adaptés et de meilleure qualité que les isolateurs néo-zélandais. Si un fabricant néo-zélandais garantit un isolateur 12 ans en Nouvelle-Zélande, vous pouvez être sûr que ce sera le cas en France.

      INDEX UVS
      Index UV
    3. Résistance à la traction du fil
      Pour les isolateurs de ligne, il existe un seul modèle qui d...

    Cet article vous a-t-il aidé ?

    Cliquez sur une étoile pour noter !

    Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de votes : 7

    Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à évaluer cet article.

    Joey BAILEY
    Joey BAILEYhttps://paturevision.fr
    Service technique PâtureVision.

    REDACTEUR

    Joey BAILEY
    Joey BAILEYhttps://paturevision.fr
    Service technique PâtureVision.

    Découvrez notre E-Boutique

    Ceci n'est que 40% de l'article !


    Pour lire gratuitement l'intégralité des articles sur je-pâture, il vous suffit de vous connecter dans votre compte PâtureVision