PLUS

    La note d’état corporel : un outil simple pour améliorer les performances ovines !

    Introduction

    En élevage bovin laitier, la note d’état corporel (NEC) des vaches est souvent mesurée à des moments clés de leur cycle, pour maîtriser les performances de reproduction et de lactation. Elle est alors utilisée comme indicateur pour ajuster l’alimentation de chaque vache en fonction de ses besoins. En élevage ovin, l’utilisation de cet outil simple est plus anecdotique, mais comme pour les vaches laitières, l’état corporel des brebis aux moments importants de la saison est un indicateur de leurs performances. 

    Intérêt de la note d’état corporel en élevage ovin

    L’évaluation de la note d’état corporel par palpation est un outil simple et peu cher, parfaitement complémentaire à la pesée. Cette dernière est une option intéressante pour le suivi des performances des animaux en croissance, afin d’évaluer leur GMQ. Cependant, son efficacité devient plus discutable au stade adulte. En effet, on observe une grande variabilité de poids chez les brebis en fonction de la race, de la taille, de l’état de remplissage du rumen et du stade de gestation. Une brebis légère sur la balance peut être maigre et grande ou petite et trapue. La gestion n’est pas la même dans un cas ou dans l’autre. L’utilisation de la NEC permet, elle, de connaître avec certitude l’état des brebis. Pour un œil entraîné, une évaluation visuelle est possible jusqu’à 6 semaines après la tonte. Au-delà, la couverture de laine cache les variations d’état corporel des brebis et la palpation est nécessaire.

    L’intérêt de la NEC est expliqué par le vétérinaire Trevor Cook dans cette vidéo (en anglais) réalisée par Beef+Lamb NZ. Les NEC de 49 brebis sont évaluées et celles dont la note est inférieure à 3 sont marquées. Visuellement, il n’aurait pas été possible d’évaluer l’état des brebis à cause de l’épaisseur de laine. À la pesée, le poids moyen des brebis, soit 62,7 kg, n’aurait pas non plus attiré l’attention de l’éleveur. Cependant, l’évaluation de la NEC a mis en évidence que 15 brebis (soit un tiers du lot !) sont trop maigres, avec une NEC inférieure à 3, et nécessitent une alimentation particulière. L’hétérogénéité du lot est confirmée par une pesée individuelle des brebis, qui montre que la plus légère (45 kg) est deux fois moins lourde que la plus grosse (89 kg).

    Comment mesurer la note d’état corporel ?

    La NEC consiste à mesurer le niveau de réserves corporelles des brebis. Pour cela, on palpe les dépôts graisseux situés directement sous la peau, dans les régions lombaire et pelvienne (arrière du dos, entre les côtes et le bassin). Il s’agit d’attribuer une note de 1 à 5 grâce à l’utilisation d’une échelle standardisée. La note de 1 correspond à une brebis d’extrême maigreur, alors que la note de 5 correspond à une brebis trop grasse (ces deux notes extrêmes sont rarement attribuées).

    Pour noter l’état corporel d’une brebis, il faut placer la main après la 13e côte, appuyer avec le pouce sur l’épine centrale des vertèbres et aller avec les autres doigts sous les lames latérales des vertèbres (processus transverses), comme sur la photo ci-dessous.

    nec brebis etat corporel

     

    En appuyant avec le pouce et les autres doigts, on sent plus ou moins les os, les muscles et la couverture graisseuse. La grille standardisée ci-dessous permet de donner la note d’état corporel.

    état corporel l brebis paturage
    Grille standardisée de la note d’état corporel chez les ovins (Semaine Vétérinaire, juin 2013)

    Voici un tableau des repères pour évaluer la NEC. Ils sont basés sur l’épaisseur de muscle et de graisse perçue sous les lames latérales (processus transverses) des vertèbres.

    NEC BREBIS TREVOR COOK

    L’attribution des NEC nécessite un certain entraînement pour être rapide et fiable, et il y a toujours une part de subjectivité malgré la grille standardisée. Il est donc préférable qu’un lot soit traité par un seul opérateur. Cependant, une précision totale n’est pas forcément nécessaire pour tirer avantage de la NEC.

    Comment utiliser la NEC ?

    Des études sur la note d’état corporel ont montré une corrélation entre une NEC des brebis supérieure à 3 à la lutte et à l’agne...

    Cet article vous a-t-il aidé ?

    Cliquez sur une étoile pour noter !

    Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 4

    Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à évaluer cet article.

    SHANE BAILEY
    SHANE BAILEYhttp://www.paturesens.com
    Consultant en production animale en système herbager. Élevé à l’herbe en plein air ovin et bovin, j’ai grandi entre le sud de la France et la Nouvelle-Zélande (Les Corbières, Hautes-Alpes, Canterbury, Waikato et le Wairarapa). Le pâturage est une histoire de famille. En 2015, mon frère et moi reprenons PatureSens, l'entité de conseil de John notre père qui lui retourne exploiter. En 2018 nous créons www.paturevision.fr pour répondre aux besoins spécifiques mais aussi qualitatif des agriculteurs.

    REDACTEUR

    SHANE BAILEY
    SHANE BAILEYhttp://www.paturesens.com
    Consultant en production animale en système herbager. Élevé à l’herbe en plein air ovin et bovin, j’ai grandi entre le sud de la France et la Nouvelle-Zélande (Les Corbières, Hautes-Alpes, Canterbury, Waikato et le Wairarapa). Le pâturage est une histoire de famille. En 2015, mon frère et moi reprenons PatureSens, l'entité de conseil de John notre père qui lui retourne exploiter. En 2018 nous créons www.paturevision.fr pour répondre aux besoins spécifiques mais aussi qualitatif des agriculteurs.

    Découvrez notre E-Boutique

    Ceci n'est que 40% de l'article !


    Pour lire gratuitement l'intégralité des articles sur je-pâture, il vous suffit de vous connecter dans votre compte PâtureVision