PLUS

    Comment aller vers plus d’autonomie alimentaire en triplant la référence laitière et les vaches ? L’exemple du GAEC de la Métairie en Ile et Vilaine :

    Yohann, Benjamin et leur père Yannick Pégeault, de Gaec de la Métairie neuve à Plélan-le-Grand (Ile-et-Vilaine), ont fait muter le système d’élevage en cinq ans : triplement de la dimension économique, développement des surfaces en prairies et pratique du pâturage tournant dynamique, passage en agriculture biologique… et maintenant encore plusieurs autres aspects du système sont amenés à évoluer.

    • 140 ha de SAU dont 100 ha de prairies, 20 ha de maïs et 20 ha de triticale-pois
    • 72 ha de prairies accessibles aux vaches laitières en paddocks d’1 hectare pour deux repas sur 24 h
    • 150 vaches Holstein
    • Génisses conduites en techno
    • Production entre 900 000 et 1 million de litres de lait
    • Trois associés, une salariée, un apprenti et un stagiaire
    • Certification en agriculture biologique en novembre 2021

    Pendant une longue période, Yannick Pégeault a conduit avec son frère un système laitier productif avec quarante holsteins. « Il disposait de 22 hectares de prairies, divisés en quatre ou cinq parcelles, dont l’une entrait en rotation avec une culture. Le pâturage conduit en full grass représentait une part minime de la ration des vaches laitières, sauf sur à peu près un mois et demi au printemps » raconte Yohann son fils. Les vaches produisaient autour de 10 000 litres de lait par an et recevaient une complémentation conséquente toute l’année.

    Puis Benjamin Pégeault, le frère de Yohann, s’est installé avec Yannick sur l’exploitation en 2015 en reprenant une ferme voisine. Yohann les a rejoints peu après. Les deux frères étaient motivés à améliorer l’autonomie alimentaire en évoluant vers un système beaucoup plus herbager. Tout en triplant la référence et le nombre de vaches. Yannick leur a fait confiance petit à petit pour cette mutation.

    La dimension de l’exploitation a augmenté assez vite en deux étapes (une rallonge à partir de 2012 puis dans le cadre de l’installation de Benjamin) pour atteindre une référence de 1 120 000 litres. En parallèle, les surfaces en prairies ont pris beaucoup de place.

    Après avoir suivi des formations organisées par Pâture Sens, les 30 hectares qui étaient accessibles aux vaches laitières ont été divisés en paddocks d’un hectare chacun, proposés en deux fois pour 24 heures. « Nous avons créé des entrées et des sorties pour chaque paddock (à part pour ceux des extrémités) et en déplaçant les points d’eau, les accès s’abîment beaucoup moins » précise Yohann. Les clôtures sont en high tensile sur les extérieurs, fil nylon et piquets fibre à l’intérieur. Des chemins pour tout desservir ont été dessinés. C’était parti pour le pâturage tournant dynamique.

    De l’autre côté de la route, sur le site repris à l’installation de Benjamin, une stabulation de 140 places a été construite et la quarantaine d’hectares accessibles a été semée en prairies.

    « En peu de temps, les 72 hectares accessibles ont été rénovés : ce sont maintenant tous de jeunes prairies, que l’on souhaite faire vieillir » explique Yohann. Elles sont à base d’un mélange ray-grass anglais et trèfle blanc, avec plusieurs sortes de trèfles et un peu de fétuque des prés et de fléole. « Une petite surface entre en rotation avec un méteil triticale pois qui est le plus souvent ensilé. » Une partie de ces prairies est un ...

    Cet article vous a-t-il aidé ?

    Cliquez sur une étoile pour noter !

    Note moyenne 4 / 5. Nombre de votes : 1

    Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à évaluer cet article.

    Avatar
    PâtureVision PâtureSenshttps://paturevision.fr
    Mieux informer, Mieux Pâturer !

    REDACTEUR

    Avatar
    PâtureVision PâtureSenshttps://paturevision.fr
    Mieux informer, Mieux Pâturer !

    Découvrez notre E-Boutique

    Ceci n'est que 40% de l'article !


    Pour lire gratuitement l'intégralité des articles sur je-pâture, il vous suffit de vous connecter dans votre compte PâtureVision